C’est ce qui nous a été confirmé de source sûre. Depuis que le rideau est tombé sur la saison, l’Inter, via les déclarations de Giuseppe Marotta notamment, n’a pas caché son désir de rapatrier le Diable. 

"Il est clair que l’espoir est qu’il puisse jouer avec nous", a récemment confié l’administrateur général milanais. Après avoir guidé l’Inter vers son premier titre en 11 ans, Lukaku a rejoint les Blues contre un chèque de 115 millions € l’été dernier. À Londres, le buteur a connu une saison difficile, inscrivant 15 buts en 44 apparitions pour le compte de Chelsea. 

Big Rom n’a jamais semblé entrer dans les plans de l’entraîneur, Thomas Tuchel. L’Allemand lui a bien souvent préféré Kai Havertz, un milieu offensif de formation, en pointe de l’attaque. La question est désormais de savoir sous quelles conditions les nouveaux dirigeants des Blues seraient prêts à céder Lukaku. L’Inter ne dispose pas des ressources financières suffisantes pour (re)transférer définitivement le Diable. Un prêt serait l’option la plus réaliste.