Diables Rouges

Le jeune Anderlechtois bat des records précocité.

Yari Verschaeren a inscrit son premier but chez les Diables. Un penalty transformé qui fait de lui, à 18 ans et 90 jours, le sixième plus jeune buteur de l’histoire de notre équipe nationale. “D’abord, je ne voulais pas tirer”, se remémore l’un des buteurs de la soirée. “Mais Yannick a insisté. Alors, je n’ai pas hésité et je l’ai botté comme toujours. Cela fait quand même bizarre de marquer en équipe nationale. C’est un tout autre sentiment.”

L’Anderlechtois n’a pas détrôné le trio de tête composé de Fernand Nisot (buteur à 16 ans et 19 jours en 1912), Paul Van Himst (17 ans et 17 jours) et Romelu Lukaku (17 ans et 28 jours).

En débarquant à la sixième place de ce classement, il devance presque tous ses équipiers actuels mais également un autre talent précoce : Enzo Scifo, désormais neuvième de l’histoire. “Je ne me rends pas compte de ce qu’il m’arrive, je suis très ému”, sourit-il. “Je dois remercier mes coéquipiers. Ils voulaient vraiment m’offrir ce moment de gloire. C’est un magnifique geste de leur part. Ils ont essayé de m’intégrer le mieux possible ; ils y sont parvenus. Je tente de saisir chaque opportunité pour me montrer.”