Son masque ne protège pas suffisamment sa pommette fracturée : il rentre donc à Benfica. Kevin De Bruyne et Dries Mertens ne joueront sans doute pas non plus en Islande, mercredi. "Kevin n’était pas vraiment blessé, il est sorti par précaution", expliquait Roberto Martinez. "Il n’était pas à 100 %."

En d’autres mots : il ne prendra pas de risques, vu le programme chargé qui l’attend. Et Dries Mertens est toujours bloqué à Naples, où son équipe est en quarantaine. "On va essayer jusqu’à la dernière minute de convaincre les autorités de le libérer, mais ce sera compliqué", dit Martinez.