Où en est le Diable rouge dans son rétablissement ? Le 3 février dernier, il subissait un énième coup au moral et quittait ses partenaires précipitamment. Le diagnostic était sans appel: nouvelle lésion du recto antérieur de la cuisse gauche. Absence estimée: 4 à 6 semaines. Contre toute attente, le Brainois posait tout sourire à Valdebebas, le camp d'entraînement du Real, avec Fede Valverde et Rodrygo dès le 21 février dernier.

Alors qu'il avait repris les exercices avec ballon, le capitaine des Diables a ressenti une gêne à l'endroit de sa blessure, la semaine dernière. Forcément, ce petit contretemps a un peu retardé son travail physique. Rien de dramatique car le numéro 7 merengue avait déjà gagné un peu de temps sur son planning initial. Selon Marca, le diagnostic a démontré qu'il ne s'agissait pas d'une éventuelle rechute. Nos confrères espagnols estiment que le Belge a senti "des mauvaises sensations". A la Casa Blanca, personne ne veut précipiter son retour. Son dernier match remonte au 30 janvier dernier face à Levante. Soit 34 jours donc un peu plus de quatre semaines.

Par conséquent, le revoir pour le choc contre les Colchoneros de ce dimanche semble exclu. Aucune date de retour n'est encore marquée sur le calendrier madrilène. Mais en interne, les plus optimistes espèrent qu'il figurera dans le groupe pour le match retour du huitième de C1 contre l'Atalanta le 16 mars. De son côté, Zizou serait déjà ravi de le revoir à 100% pour la réception de Eibar le 4 avril. Juste après les matchs de la sélection nationale. Où, selon toute vraisemblance, Eden Hazard ne devrait pas figurer sur la liste de Roberto Martinez.

Zidane s'est habitué à vivre sans l'ancien joueur de Chelsea. Depuis hier, le Belge alterne entre le travail au gymnase et sur les terrains mais toujours individuellement. Si son retour sur les terrains se rapproche de jour en jour, il faudra encore du temps et du rythme avant de revoir un grand Eden Hazard.