Les Catalans aimeraient doubler la Juve et s’offrir les services du Diable Rouge, gratuitement, en fin de saison.

On a déjà entendu tout et son contraire concernant le futur d’Axel Witsel. Entre les rumeurs qui l’ont envoyé dans la majorité des clubs de Premier League et de Serie A l’été dernier et son transfert à la Juve avorté dans les dernières minutes du dernier mercato, il y a parfois de quoi s’y perdre. La situation est pourtant assez claire. Le Belge a encore six mois de contrat avec le Zenit. Il a donc deux solutions : quitter la Russie dès janvier moyennant une indemnité de transfert ou attendre la fin de saison pour pouvoir s’engager, gratuitement, avec le club de son choix.

Si depuis plusieurs semaines, il était acquis que le club que le Diable allait rejoindre était la Juve cet hiver, pour une somme d’environ 6 millions d’euros (la somme maximale que serait prête à mettre les Turinois), cette hypothèse commence à avoir du plomb dans l’aile.

La Juventus, de peur de voir les Russes faire une nouvelle fois marche arrière au dernier moment, aurait activé des plans B. Parmi eux, il y a deux Français Corentin Tolisso (Lyon) mais surtout Steven N’Zonzi. Le médian de Séville est dans une forme exceptionnelle et sa clause libératoire n’est "que" de 30 millions d’euros. Un montant que les Italiens se verraient bien débourser pour s’offrir les services du Sévillan.

Mais ce n’est pas tout . Depuis quelques jours, Calciomercato laisse entendre qu’un autre club serait intéressé par les services de Witsel. Et cet autre club ne serait autre que le FC Barcelone. Confronté à des difficultés au milieu de terrain, où Rakitic n’a pas son rayonnement de l’an dernier (et aurait des envies de départ) et où André Gomes n’a pas encore convaincu, le Barça serait prêt à attendre la fin de la saison pour s’attacher gratuitement les services du médian belge, en lui offrant un salaire supérieur à celui que lui propose la Juventus.

Alors, Witsel, futur équipier de Messi, Neymar, Suarez et Iniesta ? Réponse au prochain épisode…