Diables Rouges À l’issue de la rencontre entre Gladbach et Dortmund, les deux Diables étaient contents de se confier sur leur avenir commun.

Le dernier match de Thorgan Hazard pour le compte du Borussia Mönchengladbach n’aura pas été un souvenir impérissable… Le petit frère d’Eden, qui n’a pas réellement existé dans la partie, s’est cassé les dents sur ses futurs coéquipiers lors de ses rares opportunités.

Mais de toute façon, la mission trois points des Fohlen, dans le creux depuis un petit temps, semblait presque impossible face à un Dortmund taille patron. En effet, les Jaune et Noir avaient élevé leur niveau de jeu car ils étaient dans l’obligation de s’imposer (combiné à une défaite du Bayern) pour décrocher le titre.

finalement, la magie n’aura pas eu lieu. Mais les deux potes gardaient tout de même le sourire… Thorgan disait au revoir au Borussia Park sur une défaite mais les fans n’oubliaient pas tout ce que le Brainois avait réalisé tout au long de ces quatre années écoulées en l’applaudissant. De l’autre côté, Axel Witsel et les siens étaient chaudement célébrés par leurs fans venus par milliers malgré la désillusion dans cette dernière ligne droite.

À la fin de la partie, les accolades étaient chaleureuses et familières entre Thorgan et les joueurs du BVB, qui s’habituait déjà pour l’avenir. Car oui, le duo Witsel-Hazard verra bien le jour l’année prochaine, comme ils l’ont confirmé respectivement à l’interview. "J’ai dit à Thorgan il y a quelque temps que notre style de jeu lui convenait. C’est quelqu’un qui aime toucher le ballon, qui aime combiner et ça, c’est vraiment dans notre ADN (NdlR : les joueurs de Dortmund ont eu la mainmise sur le match avec plus de 800 passes réussies sur 874). Cela dit, je suis certain qu’il a eu d’autres offres. Mais je lui ai dit le point positif, qu’il connaissait bien le championnat allemand qui n’est pas un championnat facile."

À quelques minutes d’intervalle, celui qui connaîtra bientôt le Mur jaune de Dortmund comme joueur local révélait les dessous du dossier. "On est en contact avec Axel. C’est un joueur avec qui je parle régulièrement. Il sera là pour m’aider la saison prochaine. Si Axel m’a motivé pour venir ? Il ne fallait pas qu’il me motive pour venir. Quand un club comme le Borussia Dortmund te veut, il n’y a pas besoin de motivation supplémentaire. C’est néanmoins bien qu’il y ait quelqu’un que je connaisse dans le vestiaire. J’espère que mon intégration se passera bien mais je pense qu’il n’y aura pas de souci."

Axel concluait sur une touche sympa et humoristique. "Je lui ai dit : ‘Dépêche-toi de venir car on a vraiment besoin de toi !’ ." Sa venue sera-t-elle suffisante pour revenir plus fort l’année prochaine en Bundesliga et sur la scène européenne ?