"L'idée est qu'il soit sous surveillance encore un jour. Mais il a déjà envie de sortir. Nous avons discuté avec les médecins (...) qui considèrent également qu'il peut sortir. Mon idée est qu'il reste un jour de plus", a déclaré jeudi Leopoldo Luque, devant une clinique d'Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires, où l'idole du football argentin a été opérée.

"Nous sommes très satisfaits, il peut marcher, il peut me parler (...) C'est encore très tôt, mais sa récupération est excellente", a ajouté le praticien, qui a précisé que les résultats du scanner de contrôle étaient également "excellents".

Mercredi soir, 24 heures après l'opération, le médecin avait assuré que Diego Maradona n'avait aucune "complication neurologique" à la suite de l'opération et avait salué une guérison "étonnante" de la part de l'ancien capitaine de la sélection argentine.

Le champion du monde 1986 avait été hospitalisé lundi à La Plata, à 60 km au sud de Buenos Aires, en raison d'une anémie et de déshydratation. Des examens avaient révélé la présence d'un hématome sous-dural.

Il avait alors été transféré à la clinique privée Olivos, dans la commune du même nom, dans la banlieue nord de la capitale.