L’icône du football argentin Diego Maradona a été enterré jeudi vers 20h00 (minuit en Belgique) lors d’une cérémonie familiale privée dans un cimetière de Buenos Aires, à l’issue d’une journée où des milliers de fans lui ont rendu un dernier hommage, selon les images de la télévision argentine. 

Face à l’insistance des milliers de fans venus rendre un ultime hommage à leur idole et suite aux incidents qui en avaient résulté, les autorités et la famille avaient pourtant décidé de prolonger la veillée consacrée au joueur disparu la veille, emporté par un arrêt cardiaque à 60 ans. Le corbillard transportant le cercueil recouvert du drapeau argentin avait quitté le palais présidentiel en fin de journée, salué par des milliers de personnes le long des routes avant que le cercueil ne soit mis en terre dans un caveau familial.