Kara positif pour la suite, Vanaken y croit encore: les réactions après Bruges-Anderlecht

Découvrez les réactions des joueurs après la victoire des Brugeois sur les Mauves.

Rédaction en ligne

Découvrez les réactions des joueurs après la victoire des Brugeois sur les Mauves.


Kara: Aujourd'hui, nous sommes en progrès malgré cette défaite qui fait mal. Nous avions la bonne mentalité dans les duels car nous mettions la bonne intensité dans l'engagement. L'équipe a bien tenu jusqu'à la 75e minute puis nous avons craqué sur phase arrêtée. Clairement, la défaite fait mal même si elle est encourageante. Tout n'est pas à jeter ce soir. Malheureusement nous n'avons pas obtenu beaucoup d'occasions. On voulait gérer les deux premiers quart d'heure de chaque mi-temps pour ne pas encaisser. Le public de Bruges pousse toujours pendant ces moments là. J'essaye de prendre mes responsabilités mais ce n'est pas facile. C'est une défaite différente des autres ce soir car au niveau de la mentalité, nous n'avons rien à nous reprocher.

Didillon: Cette défaite est dure à encaisser car nous étions bien en place ce soir. Collectivement, on défendait bien mais on avait du mal offensivement. Je pense qu'un match nul aurait été logique. L'équipe est forcément déçue. Physiquement, c'était dur pour les joueurs mais on a répondu présent. C'est difficile de retenir du positif après une défaite. Ce but se joue sur des détails. J'avais la vue masquée et le ballon vient très vite. Malheureusement, le ballon part dans le mauvais sens et Wesley est à la bonne place. On analysera la défaite cette semaine et on essayera de garder la tête haute pour la suite du championnat.


Vanaken: Je crois que nous pouvons être très satisfait de notre prestation aujourd'hui. Nous avons 6 points de retard sur Genk mais nous y croyons encore. Il faudra revoir le Bruges d'aujourd'hui pour revenir. On doit y croire tant qu'il y a des points à prendre. Anderlecht était venu pour défendre et ils étaient bien organisés. Finalement on a trouvé la faille. Tant que mathématiquement c'est possible, on va jouer le coup à fond. Je veux remercier mes parents pour ce Soulier d'or qui est une très belle récompense pour moi.

Saelemaekers : Chaque semaine, on doit prouver qu'on est capable de jouer car il y a de la concurrence. Malheureusement, on n'a pas gagné mais j'étais content d'être sur le terrain. Pour une équipe comme Anderlecht, on doit faire bien plus, c'est sur. L'équipe est dans une passe difficile. On doit déjà essayer de se concentrer sur la saison prochaine et revenir plus fort.


Belhocine : Ce soir, on a vu une équipe de Bruges qui lutte encore pour le titre contre une d'Anderlecht qui est en plein doute. Je n'avais pas demandé de jouer aussi bas mais on avait du mal à ressortir les ballons ce soir. Bruges marque sur une phase arrêtée ce qui nous fait mal. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs au niveau de la mentalité car ils ont répondu présents. Bruges ne gagne pas grâce à cela mais j'estime qu'on aurait du bénéficier d'un penalty qui n'a pas été sifflé. Cela aurait pu jouer en notre faveur mais c'est comme cela. Le problème, c'est que nous n'avons pas réussi à montrer beaucoup de jeu offensif. On perdait trop vite le ballon et nous faisions le mauvais choix car cela manquait de mouvement. L'équipe a beaucoup de travail a effectuer. Il faut relever la tête et tout donner pour tenter de gagner les autres matchs.

Leko : Nous avons donné beaucoup d'énergie et d'intensité dans ce match. C'était un très bon résultat car c'était un match compliqué. Je félicite mes joueurs car nous avons montré un meilleur visage après quelques mauvaises prestations. Arnesen et moi, on se connnait du PAOK Salonique. C'est vraiment une bonne personne que je respecte énormément. Aujourd'hui nous devions gagner et c'est ce que nous avons fait. Anderlecht était meilleur que les semaines précédentes. Notre intensité physique a fait la différence ce soir. Le Sporting n'a pas livré une mauvaise prestation même si notre victoire est méritée.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be