Droits TV de la D1A et la D1B : jour-j pour le duel final !

Le monde du football belge et celui de l’audiovisuel seront tous les deux en ébullition ce vendredi. Une Assemblée générale extraordinaire de la Pro League attribuera le nouveau contrat sur les droits télés de la D1A et la D1B pour la période allant de 2020 à 2025.

Benoît Delhauteur
Droits TV de la D1A et la D1B : jour-j pour le duel final !

Le monde du football belge et celui de l’audiovisuel seront tous les deux en ébullition ce vendredi. Une Assemblée générale extraordinaire de la Pro League attribuera le nouveau contrat sur les droits télés de la D1A et la D1B pour la période allant de 2020 à 2025.

Les clubs s’étaient déjà réunis le 24 janvier dernier et avaient ouvert les enveloppes des offres, mais avaient décidé de procéder à un second tour, histoire de faire monter les enchères. Depuis lors, un candidat a quitté la course : le groupe espagnol Mediapro. Déjà détenteur des droits pour la Ligue 1, il avait formulé une offre de 105 millions par saison, pour une durée de dix ans, histoire de prendre le temps de rentabiliser l’investissement. Mais cette formule n’était pas acceptable pour la Pro League.

Il reste donc deux options sur la table. La première est celle d’Eleven Sports, qui diffuse déjà chez nous la Liga, de la Bundesliga, de la Serie A et qui veut passer dans une autre dimension en acquérant les droits de la Pro League. L’autre choix, c’est celui des détenteurs actuels des droits, avec une diffusion par Telenet au nord du pays et partagée entre Proximus et VOO au Sud. Si officiellement, la Pro League et les candidats n’ont pas le droit de communiquer entre eux, les discussions informelles ont continué. Aux dernières nouvelles, il nous a été confirmé que l’offre d’Eleven était supérieure à celle de Telenet, Proximus et VOO. Ces derniers avaient jusqu’à mercredi midi pour faire une nouvelle offre, revue à la hausse. Aucune information n’a filtré concernant cette éventuelle offre de dernière minute.

Ce vendredi matin, pour la première fois, les deux candidats acquéreurs sont invités par la Pro League à venir présenter les détails de leur projet de couverture du foot belge. Cela pourrait entrer en ligne de compte... si les offres étaient égales. Mais il ne faut pas se leurrer : le premier - et sans doute le seul - critère sera le montant de l’offre déposée.

La Pro League pourrait aussi décider d’établir un nouveau cahier des charges et de repousser encore la décision, mais c’est très peu probable : ce scénario n’arrangerait personne et à cinq mois et demi de la reprise de la saison 2020-2021, le temps commence à presser.

Une fois les droits attribués, les clubs se réuniront à nouveau dans l’après-midi, cette fois pour discuter de la répartition du nouveau montant entre les clubs. Là non plus, le dossier n’est pas simple, entre l’appétit du G5 et la volonté des petits clubs de ne céder aucun terrain.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be