Clasico: le Standard arrache miraculeusement un point grâce à un cadeau de Sergio Gomez

Dewaele, Cafaro et Emond, trois recrues rouches, étaient titulaires.

Clasico: le Standard arrache miraculeusement un point grâce à un cadeau de Sergio Gomez
©BELGA

Moment fort de la 22e journée, le Clasico s'est terminé sur un partage 1-1. Anderlecht a ouvert la marque par Yari Verschaeren (32e) et le Standard a égalisé par Denis Dragus (86e). Au classement, les Mauves sont quatrièmes avec 39 points, un de moins que l'Antwerp, vainqueur 3-0 de Charleroi plus tôt dans la journée. Le Standard occupe la 14e position (24 points). A 21heures, Genk affronte le Beerschot, le dernier de la classe. Vincent Kompany a reconduit l'équipe ayant dominé le Beerschot 0-7 avant la trêve et a remplacé Christian Kouamé, parti à la CAN avec la Côte d'Ivoire, par Francis Amuzu. Chez les Rouches, Selim Amallah, Collins Fai, Moussa Sissako et Abdoul Tapsoba ont également rejoint leurs équipes nationales, Merveille Bokadi était suspendu et Samuel Bastien était indisponible. Luka Elsner a aligné d'emblée trois nouveaux transferts: Mathieu Cafaro, Gilles Dewaele et Renaud Emond.

Au coup d'envoi, Anderlecht s'est montré enthousiaste mais Arnaud Bodart n'a eu qu'un centre dangereux d'Amir Murillo à repousser (8e). En fait, le gardien rouche a été plus inquiété sur une passe en retrait imprécise de Niels Nkounkou, qui l'a obligé à sortir pour devancer Joshua Zirkzee en embuscade (10e). Peu alerte dans ses reconversions offensives, le Standard était sous pression sans se recroqueviller contre son but. Au contraire, sur une relance tardive de Lisandro Magellan contrée par Jackson Muleka, Hendrik Van Crombrugge a dû réagir rapidement (24e). Anderlecht avait gaspillé deux possibilités de tir par Lior Refaelov et Verschaeren (26e) quand, sur une action lancée par l'Israélien et poursuivie par Zirkzee, le jeune Anderlechtois a trompé Bodart (32e, 1-0).

Le Standard (30% de possession de balle) n'a pas produit grand-chose offensivement en première période. Au retour des vestiaires, les Rouches sont apparus plus emballés mais toujours aussi imprécis pour espérer amener le ballon dans les parages de Van Crombrugge. Le rythme n'était pas élevé quand Elsner a sorti Muleka pour Dragus (56e) et il l'était encore moins quand Kompany a lancé Benito Raman et Majeed Ashimeru à la place d'Amuzu et Kristoffer Olsson (63e). Dans la foulée, Zirkzee a gaspillé deux belles opportunités tout d'abord en tirant sur Bodart après avoir mis Kostas Laifis dans le vent (65e) et, ensuite, en ne parvenant pas à frapper après un raid dans la défense rouche (66e). Niveau gaspillage, Raman n'a pas été plus regardant: il n'a pas conclu alors qu'il avait été isolé devant le but par Refaelov (74e) avant de se trouer face à Bodart (83e). Dragus a fait payer cela très cher à Anderlecht. Sur une mauvaise passe en retrait de Sergio Gomez, le Roumain a surgi pour placer le ballon dans le but vide après avoir contourné Van Crombrugge (86e, 1-1).

Revivez la rencontre:

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be