Même les Brugeois ont été impressionnés par Sclessin: "Ce que les supporters du Standard ont fait, c’était top"

Simon Mignolet a reconnu les mérites des Liégeois, tant sur le terrain qu’en tribune.

Même les Brugeois ont été impressionnés par Sclessin: "Ce que les supporters du Standard ont fait, c’était top"
©BELGA

Après 360 minutes sans encaisser et 7 victoires de rang, Simon Mignolet s'est retourné à trois reprises. "La différence entre notre performance à Porto et à Sclessin était trop grande. Avec leur 9 sur 9, on était bien conscients des qualités du Standard. Et il y a toujours une grosse ambiance ici. Même si je dois avouer que ce que les supporters ont fait ce soir, c'était top."

Le gardien reconnaissait la supériorité des Liégeois.

"On a contrôlé les 25 premières minutes, en ayant la possession. Mais dans les duels et l’énergie, le Standard était meilleur et a mérité sa victoire. Non, ce n’était pas une question de fatigue."

Il n'empêche que les Flandriens ont montré un meilleur visage après la pause. "Mais le Standard marque au bon moment. À 1-0, on pouvait encore l'emporter. Mais quand on prend le deuxième, à un mauvais moment et de cette manière, ça devient impossible."

Le 2-0 a coupé les jambes des Brugeois. "Mais il faut aussi dire qu'on n'a pas créé beaucoup de danger, Bodart n'a pas eu de grands arrêts à réaliser."

Simon Mignolet refusait de parler de fatigue. La question était plutôt mentale.

"L’Antwerp ? On ne se concentre pas sur eux, mais sur nos propres performances. Et on ne peut pas se permettre de jouer comme ça. Ce n’est pas acceptable."

L'autre fait de match, c'était le pétage de plombs d'Abakar Sylla, pourtant si mature les rencontres précédentes. Simon Mignolet a directement essayé de le raisonner. "Je n'étais pas énervé sur lui, mais je suis allé lui parler pour le calmer. C'est une erreur de jeunesse, c'est normal que ça arrive à son âge."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be