Jusque-là invaincu, l'Antwerp chute à Courtrai, la célébration de Lamkel Zé ne passe pas inaperçue (VIDEO)

Les Anversois se sont inclinés 2-1 dimanche soir.

Jusque-là invaincu, l'Antwerp chute à Courtrai, la célébration de Lamkel Zé ne passe pas inaperçue (VIDEO)
©BELGA

Après les victoires en déplacement de Charleroi 0-1 à Anderlecht et du Cercle 3-4 à La Gantoise, Courtrai a infligé à l'Antwerp sa première défaite de la saison (2-1) grâce à des buts de Felipe Avenatti (21e) et Faiz Selemani (42e). Après dix journées, l'Antwerp, qui a réduit l'écart par Vincent Janssen sur penalty (90e+1) reste premier avec 27 points, deux d'avance sur Genk. Courtrai se hisse en 14e position (10 points). Pour tenter d'infliger sa première défaite à l'Antwerp, Adnan Custovic a tablé sur le duo d'attaque Avenatti-Didier Lamkel Zé, deux ex-joueurs du club de la Métropole.Si l'Uruguayen n'a pas fait de vagues au Bosuil, ce n'est pas le cas du Camerounais, qui a été sérieusement pris à partie par les supporters visiteurs. Le coach des Kerels a en tout cas pu compter sur l'engagement de ses deux attaquants. Avenatti s'est montré menaçant à deux reprises mais s'il n'a pas appuyé sa reprise sur un service d'Oleksii Sych (3e), l'Uruguayen a placé un coup de tête, qui a donné des soucis à Jean Butez (8e).

De l'autre côté, Marko Ilic a également eu un bon réflexe sur un envoi de Koji Miyoshi (9e). Comme les deux équipes ont misé sur l'offensive, le rythme du match est resté élevé. Alors que l'Antwerp paraissait mieux en place, Lamkel Zé a glissé le ballon devant le but à Avenatti, qui a ouvert la marque (21e, 1-0). Euphorique, le Camerounais a célébré comme s'il avait marqué en effectuant son fameux geste devant les supporters de l'Antwerp (assis au sol avec les jambes croisées, les bras ouverts et le regard tourné vers le ciel).

Ce n'était pas la première fois de la saison que le leader du championnat était mené à la marque mais Bram Van Driescche a arrêté le match et appelé les capitaines parce que les fans anversois avaient jeté des gobelets sur la pelouse (30e). Et pour calmer les choses, l'arbitre a averti Lamkel Zé, qui a provoqué les supporters adverses (32e). L'Antwerp allait être encore plus plongé dans les problèmes par Selemani, qui a surgi aux seize mètres, pour inscrire son troisième but de la saison (42e, 2-0).

À la mi-temps, Mark van Bommel a sorti Radja Naiggolan pour Jurgen Ekkelenkamp (46e) face à Courtrai, qui ne s'est pas contenté de défendre. Bien au contraire, les Kerels se sont montrés dangereux en contre et l'Antwerp l'a échappé belle quand Lamkel Zé a manqué d'un rien un service au second poteau de Sych (73e). Bien que leur coach ait effectué un triple changement (78e), les Anversois ont continué à décevoir. Le penalty transformé par Janssen pour une faute de main d'Aleksandar Radanovic, n'a rien changé à la physionomie de la rencontre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be