Genk a terminé le match contre Ostende à dix après la carte rouge reçue par Bastien Toma.

Après la rencontre, l'arbitre et le match delegate ont mentionné dans leur rapport un incident survenu dans le tunnel des joueurs, rapport qui indique que le président de Genk Peter Croonen, également président de la Pro League de football, le vice-président Mathieu Cilissen et l'administrateur Herman Nijs "ont manqué de respect envers le staff arbitral". Les trois hommes contestaient vigoureusement la carte rouge de Toma.

Le parquet a décidé de suivre Genk car les trois dirigeants ne sont pas autorisés dans la zone neutre, pointant un manquement dans l'organisation du match de la part des Limbourgeois. Genk n'a pas contesté les faits et a accepté l'amende.