Charleroi et le Standard se sont quittés sur un partage 1-1, dimanche, lors de la 27e journée de la Jupiler Pro League. Kaveh Rezaei a ouvert le score sur penalty (66e). 

A dix après l'exclusion de Laifis (65e), le Standard a arraché le partage grâce à Orlando Sa (76e). Charleroi reste deuxième avec 49 points. Le Standard, huitième (37 points), ne parvient pas à intégrer le top-six.

Dans une première période rythmée et engagée, le Standard se créait la première occasion. Carcela lançait parfaitement Edmilson. En position idéale, l'ailier belgo-brésilien croisait trop sa frappe (13e).

Sur un corner, Charleroi réclamait un penalty pour un tirage de maillot de Koutroubis sur Dessoleil. L'arbitre Laforge estimait cependant que la faute avait été commise par le joueur de Charleroi (35e).

Après un nouveau caviar de Carcela pour Cop, Emond marquait. Mais l'arbitre annulait car Cop était en position de hors-jeu (39e).

La première période s'achevait sur une frappe instantanée de Bedia, servi par Baby. Le ballon terminait à côté (41e).

La rencontre restait équilibrée jusqu'à la 65e minute. Laifis arrêtait fautivement dans le rectangle Bedia, lancé vers le but. Le défenseur écopait d'une deuxième carte jaune, laissant les Liégeois à dix. Des onze mètres, Rezaei envoyait le ballon dans la lucarne d'Ochoa (66e).

Malgré l'infériorité numérique, le Standard trouvait rapidement l'égalisation. Après avoir débordé, Edmilson centrait de la gauche, Orlando Sa, monté au jeu à la 69e minute à la place d'Emond, devançait les défenseurs de Charleroi et déviait de l'extérieur du pied le ballon dans le but.

Le Standard pouvait compter sur son gardien Ochoa, décisif sur une reprise de Grange (87e), pour préserver le partage. La dernière opportunité était pour le Standard, via Orlando Sa, dont la tête échouait à côté (90e+1).

Malgré quatre partages de suite, Charleroi, 49 points, conserve la deuxième place, à 11 longueurs du Club Bruges, tenu en échec à domicile par Genk (2-2) samedi.

A trois journées de la fin de la saison régulière, le Standard est toujours hors du top-six. Les troupes de Sa Pinto sont huitièmes avec 37 points, un de moins que Genk, sixième.

En soirée, la 27e journée s'achèvera par Mouscron/Waasland-Beveren.  

Les réactions:

Carcela: "On méritait les trois points"

"On est déçu. On méritait les trois points. Je pense qu'il y avait une faute pour nous sur penalty. Si vous regardez bien, c'est le joueur de Charleroi qui tire celui du Standard par terre. Encore des points de perdus... Un point ce n'est pas assez ! On était plus fort qu'eux. Quand on a su poser notre jeu, nous nous sommes créé des occasions. On est tombé de temps en temps dans leur jeu en balançant de longs ballons, c'est dommage. On ne sait jamais comment un match peut tourner. J'essaye de faire ce que je fais de mieux mais malheureusement, ça n'a pas été assez aujourd'hui. Il y avait une ambiance festive, c'était chouette."

Sa: "Je n'ai pas compris le choix du coach"

"On s'est créé plus d'occasions en 10 qu'à 11. C'est un résultat logique. On a montré de l'envie et une bonne mentalité pour revenir au score. Sur le but, j'adore ce genre de ballon ou premier poteau. J'avais juste à toucher la balle délicatement dans le but. Je n'ai pas compris pourquoi j'étais sur le banc mais je respecte le choix du coach."

Sa pinto: "On a besoin de points"

"On a eu les meilleures occasions. Même à 10, on méritait de gagner. Sur le pénalty, je vois mon joueeur devant l'attaquant puis je ne comprends pas ce qu'il s'est passé. Il faut que je revoie la phase. Il y a eu beaucoup de duels, beaucoup de seconds ballons à jouer. C'était un derby animé. Nous n'avons pas eu la chance pour aller chercher les points dont on avait absolument besoin."

Mandanda: "Je suis dégoûté"

"J'ai bien vécu ce premier match en championnat. Je pense qu'on avait le match en mains, on devait tuer la rencontre à 11 contre 10. Peut-être que nous nous sommes un peu relâchés en fin de match. En face, ils avaient plus la rage. Ce soir, nous sommes déçus du match nul. Je ne sais pas comment Sa a fait pour marquer, il était tout seul et ne devait jamais toucher le ballon. Je suis dégoûté. On devait prendre les trois points. Cela fait longtemps que je suis au club, on avait à coeur de gagner ce derby. Tout le staff avait confiance en moi. Nicolas Penneteau est venu m'encourager avant le match. J'ai essayé de donner le maximum durant le match.

Mazzù: "Nous avons mal géré notre avantage numérique​"

"Les joueurs, dans l'impact et dans les duels, ont fait ce qu'ils avaient à faire. Si vous me parlez de résultat, je ne serai pas satisfait mais pour le reste, je suis content. On a manqué de créativité sur le terrain. Mandanda n'a pas eu beaucoup de travail. Malheureusement, nous étions mal positionnés sur le but. Le Standard était dans une bonne période, c'était dur de les jouer maintenant. Je pense que nous avons également mal géré notre avantage numérique."  

 
 

Revivez notre direct commenté: