Si Genk et le Standard sont dans la bonne moyenne, c'est bien Anderlecht qui se distingue le plus parmi les clubs belges quand il s'agit de formation. Les Mauves comptent actuellement pas moins de douze joueurs formés à Neerpede (pendant au moins trois saisons entre leurs 15 et 21 ans) actifs dans des clubs du "Big 5" (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France).

Cela place le club bruxellois à la 39e position, loin derrière le Real Madrid (43 joueurs formés actuellement actifs dans les cinq grands championnats). Et lorsque le CIES pondère ce total avec des critères de qualité, comme le nombre de matches de championnats disputés ces douze derniers mois, le niveau sportif des clubs où ils ont joué et l'âge des joueurs, Anderlecht remonte même à la... première place ! Ces critères de qualité offrent en effet une meilleure moyenne aux douze ex-mauves qu'aux 21 joueurs formés par l'Atlético Madrid ou aux 19 passés par le FC Séville.

© CIES


Si l'on élargit ces statistiques aux 31 ligues appartenant à l'UEFA (et plus seulement au big 5), Anderlecht arrive à la 21e place en terme de quantité avec 42 ex-joueurs actuellement actifs, soit deux fois moins que le Partizan Belgrade, premier de ce classement avec 85 joueurs.

Une fois ce total pondéré par les critères de qualité du CIES, les Mauves remontent à la 6e place derrière l'Atlético Madrid, Valence, Chelsea, BATE Borisov et le Maccabi Tel Aviv. Le Standard, qui n’apparaît pas dans le classement concernant les joueurs actifs dans le big 5, pointe à la 21e place du classement concernant l'ensemble des 31 ligues européennes... juste devant le Real Madrid. 

© CIES