Tout autre résultat qu'une victoire condamnera le Sporting à rester troisième. Une seule place mais la différence financière est énorme au niveau européen avec les primes offertes par l’UEFA (sans même compter les droits TV et marketing).

Le deuxième : qualifié pour le 3e tour préliminaire de Ligue des champions, il est assuré de toucher au minimum 4,13 millions (500 000 € pour sa participation au 3e tour préliminaire + 3,63 millions en étant reversé dans les poules de l’Europa League). Mais ça peut évidemment monter avec des résultats. Si notre vice-champion franchit le 3e tour préliminaire, il participe aux barrages de la C1. C’est une prime de 5 millions en cas de défaite et de 15,64 millions pour une victoire (et donc une qualification pour les poules de la Ligue des champions). Ça varie donc de 4,13 à 16,14 millions pour le deuxième de Pro League.

Le troisième : qualifié pour le 3e tour préliminaire de la Conference League, il touche 550 000 € en cas d’élimination directe. S’il passe, ce sont les barrages de C4 avec 750 000 € pour une défaite et 2,94 millions pour une victoire (et une qualification pour les poules). Le montant peut donc grimper jusqu’à 4,24 millions pour le troisième en Pro League, soit jusqu’à 11,9 millions de moins que le deuxième.