Anderlecht champion !

Anderlecht champion !

Van Damme a débloqué le score après une vingtaine de minutes de jeu avant que Suarez ne double l'avantage pour le Sporting. Sonck a réduit le score dans les arrêts de jeu. FC Bruges-Anderlecht: 1-2

L'analyse de la saison d'Anderlecht par Thomas Busiau

Lundi, la DH est gratuite dans votre librairie!

Les 30 titres d'Anderlecht


Revivez le match du titre

Anderlecht champion, nos sondages!

Les photos du match

Les Belges à l'étranger: l'ajax s'impose 4-0

BRUGES La formule du championnat 2009-2010 de football a fait couler et fera encore couler beaucoup d'encre. Mais une chose est sûre: Anderlecht en aura été le maître absolu d'un bout à l'autre, et personne ne discutera donc le 30-ème titre remporté symboliquement dimanche à Bruges, auquel il n'aura finalement servi à rien de voir son retard réduit de moitié, de 12 à 6 points, au terme des 28 journées de la saison régulière.
L'écart est en effet remonté à 14 points (13 sur La Gantoise si celle-ci bat Zulte-Waregem) en six journées de play-offs.
Celà dit ni Bruges, 3-ème à 18 points (77-59) d'Anderlecht et du Standard la saison passée, ni La Gantoise, 4-ème avec le même nombre de points, n'auront démérité lors de l'exercice en cours.
Adrie Koster a en effet ramené le beau jeu dans la Venise du nord, qui en était privée depuis trop longtemps, tandis que les Buffalos de Michel Preud'Homme ont poursuivi leur progression malgré les départs de la perle Bryan Ruiz et de l'omniprésent Milos Maric. Ces deux équipes sont visiblement en de très bonnes mains, et susceptibles, surtout Bruges, de prétendre barrer la route du doublé aux mauves la saison prochaine.

En attendant Anderlecht a repris son bien en renvoyant le champion sortant dans les cordes sans aucun ménagement. Le Standard, que l'on disait promis à une longue domination sur le football belge, pendant qu'Anderlecht était sensé trimer d'arrache-pied pour résorber un retard de plusieurs années, n'a en effet jamais fait le poids sur le ring. A aucun des rounds. Même pas après le changement d'entraîneur pourtant salué comme libérateur. Les joueurs étaient pourtant les mêmes, ou à peu près, que lors des test matches de la saison dernière. Mais l'objectif, en championnat du moins, n'avait sans doute pas été assez clairement défini. L'entraîneur Laszlo Bölöni était de surcroît très contesté, sinon carrément saboté.

Le Standard enlisé

Autrement dit la roue a tourné aussi vite que celles du vélo de Fabian Cancellara dans le Mur de Grammont et l'enfer du Nord. Dans quelques mois en effet, avec ou sans play-offs, ce sera au Standard (de Jean-François de Sart ?) de tenter vaille que vaille de ressortir des rangs où il s'est profondément enlisé, et à Anderlecht de défendre, voire de renforcer son pouvoir absolu.
Une bataille sportive, mais aussi de dirigeants. Ceux d'Anderlecht n'avaient guère apprécié de se voir pratiquement traités de gentils amateurs écrasés par la toute puissante "Luciano Connection", pendant deux saisons. Ils savourent aujourd'hui leur éclatante revanche. L'entraîneur Ariël Jacobs, ex-coach des Espoirs nationaux comme J-F de Sart, fête lui son premier titre, deux ans après sa deuxième Coupe. Il avait succédé à Franky Vercauteren (champion en 2006 et 2007), dont il était l'adjoint (imposé), le 12 novembre 2007.

Beaucoup de verdicts doivent encore tomber à tous les niveaux. Mais malgré la levée de boucliers contre le championnat réformé, où même l'entraîneur et le capitaine (Olivier Deschacht) anderlechtois se sont portés en première ligne, la saison belge 2009-2010 a été l'un des meilleurs crus depuis belle lurette.
Les trois "grands" ont en effet sensiblement redoré le label "made in Belgium" sur la scène européenne, où il n'avait pratiquement plus le moindre crédit, et l'équipe nationale a commencé à remonter la pente, mais vient de perdre le prophète étranger qui oeuvrait à sa résurrection. Enfin les révélations n'ont pas manqué. Le 30-ème titre en 63 ans d'Anderlecht est d'ailleurs un peu sinon beaucoup, celui du phénomène Romelu Lukaku, auteur de 15 buts à 16 ans.

Le Sporting a pleuré le triste sort de son buteur argentin Nicolas Frutos, durement frappé par le destin, mais qui n'aura pas eu de conséquences sportives. Pas plus que les graves blessures de Marcin Wasilewski et Jan Polak, douloureux symboles de l'énergie désespérée du Standard pour empêcher l'inéluctable renversement des rôles...


Les 30 titres de champion de Belgique du Sporting d'Anderlecht, sacré champion de Belgique dimanche à la suite de sa victoire 1-2 sur le terrain du FC Brugeois lors de la 6-ème journée des playoffs 1 du championnat de Belgique de football, et la liste des 15 clubs champions de Belgique de football depuis 1896:

Les 15 clubs champions de Belgique depuis 1896:

1. RSC Anderlecht 30 titres
2. FC Brugeois 13
3. Union Saint-Gilloise 11
4. Standard 10
5. Beerschot 7
6. Racing de Bruxelles 6
7. Daring de Molenbeek 5
. FC Liégeois 5
9. SK Lierse 4
. FC Antwerp 4
. FC Malinois 4
12. Cercle de Bruges 3
13. SK Beveren 2
. Racing Genk 2
15. RWDM 1

Les 30 titres du RSC Anderlecht:

1947 (entraîneur: Georges Perino) 2-ème: Olympic (à 2 pts)
1949 (entraîneur: Ernest Smith) 2-ème: Berchem (à 3 pts)
1950 (entraîneur: Ernest Smith) 2-ème: Berchem (à 5 pts)
1951 (entraîneur: Bill Gormlie) 2-ème: Berchem (à 0 pt)
1954 (entraîneur: Bill Gormlie) 2-ème: FC Malinois (à 1 pt)
1955 (entraîneur: Bill Gormlie) 2-ème: La Gantoise (à 3 pts)
1956 (entraîneur: Bill Gormlie) 2-ème: Antwerp (à 3 pts)
1959 (entraîneur: Bill Gormlie) 2-ème: FC Liégeois (à 1 pt)
1962 (entraîneur: Pierre Sinibaldi) 2-ème: Standard (à 9 pts)
1964 (entraîneur: Pierre Sinibaldi) 2-ème: Beringen (à 4 pts)
1965 (entraîneur: Pierre Sinibaldi) 2-ème: Standard (à 12 pts)
1966 (entraîneur: Pierre Sinibaldi) 2-ème: Saint-Trond (à 7 pts)
1967 (entraîneur: (Andras Berès) 2-ème: FC Brugeois (à 2 pts)
1968 (entraîneur: (Arnold de Raeymaecker) 2-ème: FC Brugeois (à 1 pt)
1972 (entraîneur: Georg Kessler) 2-ème: FC Brugeois (à 0 pt)
1974 (entraîneur: Urbain Braems) 2-ème: Antwerp (à 2 pts)
1981 (entraîneur: Thomislav Ivic) 2-ème: SC Lokeren (à 11 pts)
1985 (entraîneur: Paul Van Himst) 2-ème: FC Brugeois (à 11 pts)
1986 (entraîneur: Paul Van Himst-Arie Haan) 2-ème: FC Brugeois (à 0 pt)
1987 (entraîneur Arie Haan) 2-ème: FC Malinois (à 2 pts)
1991 (entraîneur: Aad de Mos) 2-ème: FC Liégeois (à 1 pt)
1993 (entraîneur: Luka Peruzovic-Johan Boskamp) 2-ème: Standard (à 13 pts)
1994 (entraîneur: Johan Boskamp) 2-ème: FC Brugeois (à 2 pts)
1995 (entraîneur: Johan Boskamp) 2-ème: Standard (à 1 pt)
2000 (entraîneur: Aimé Anthuenis) 2-ème: FC Brugeois (à 8 pts)
2001 (entraîneur: Aimé Anthuenis) 2-ème: FC Brugeois (à 5 pts)
2004 (entraîneur: Hugo Broos) 2-ème: FC Brugeois (à 9 pts)
2006 (entraîneur: Franky Vercauteren) 2-ème: Standard (à 5 pts)
2007 (entraîneur: Franky Vercauteren) 2-ème: RC Genk (à 5 pts)
2010 (entraîneur: Ariel Jacobs) 2-ème: FC Brugeois ou La Gantoise ou Saint-Trond (à ? pts).





© La Dernière Heure 2010


FC Bruges-Anderlecht: 2-2 (3 avril 2010)




Anderlecht-Bruges: 3-2 (3 février 2010)



FC Bruges-Anderlecht: 4-2 (4 octobre 2009)



FC Bruges-Anderlecht: 2-2 (15 mai 2005)


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be