Ces Anderlechtois qui ne sont pas encore partis

C. F.
Ces Anderlechtois qui ne sont pas encore partis
©Photonews

Anderlecht demande une belle somme de transfert pour Veselinovic et Chavarria

ANDERLECHT Malgré une bonne saison à Courtrai l’an passé, Dalibor Veselinovic et Pablo Chavarria n’ont pas réussi à séduire John van den Brom. À l’image de nombreux autres joueurs, les deux attaquants doivent quitter le club.

Actuellement dans le noyau B, Veselinovic et Chavarria ne cachent pas leur impatience de retrouver un employeur, à moins d’une semaine du début de la compétition. L’intérêt ne manque pas pour le duo, mais il est probable qu’ils devront encore attendre quelques semaines avant de vider leur casier du centre d’entraînement de Neerpede.

La direction bruxelloise, consciente que ce duo représente une certaine valeur marchande malgré leur statut d’indésirable au RSCA, ne veut pas le brader, surtout dans le cas de Veselinovic dont le profil est souvent recherché.

Charleroi, Zulte Waregem et Courtrai ont déjà pris leurs renseignements sur l’avant serbe. La somme exigée par Anderlecht effraie actuellement les candidats acquéreurs. On parle de 300-400.000 euros (le Sporting l’avait recruté pour 250.000 euros il y a un an et demi).

Cela n’inquiète pas outre mesure l’expérimenté Herman Van Holsbeeck. Conscient que plusieurs clubs se rendront compte de leurs manquements après deux ou trois journées de championnat, il sait qu’il pourra alors négocier en position de force à la fin du mercato face à des dirigeants qui n’auront plus d’autre choix que de délier les cordons de la bourse.

Même chose pour Chavarria même si l’intérêt est moins conséquent actuellement. Seul le club argentin de Belgrano s’est montré intéressé, mais l’attaquant veut rester en Europe.



© La Dernière Heure 2012

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be