Michael Verschueren, directeur général du RSCA: "Eden Hazard ? Oui, mais pour 2 millions. Un joueur du Standard? Personne! "

Michael Verschueren, le directeur général du RSCA, a osé la comparaison entre Eden Hazard et Yari Verschaeren.

Michael Verschueren, directeur général du RSCA: "Eden Hazard ? Oui, mais pour 2 millions. Un joueur du Standard? Personne! "
©BAUWERAERTS DIDIER

Michael Verschueren, le directeur général du RSCA, a osé la comparaison entre Eden Hazard et Yari Verschaeren.

Interrogé par Erik Libois, Michael Verschueren s'est confié sans langue de bois à la RTBF. Quand le journaliste lui a demandé quel Diable il souhaiterait avoir à Anderlecht, Verschueren a répondu en rigolant: "Eden Hazard. Mais pour 2 millions d’euros". Même question avec un joueur du Standard. Verschueren a répondu très clairement "Personne".

Le capitaine des Diables Rouges est également cité lorsque Verschueren évoque la pépite anderlechtoise Yari Verschaeren: "Il a beaucoup de potentiel. Il me fait penser un petit peu à Eden Hazard. Il est très maniable et il sait se tourner vite et jouer très rapidement".

Si Verschaeren a éclaté lors de la fin de la phase classique, le Sporting a également pu compter sur Yannick Bolasie, arrivé en prêt en provenance d'Everton lors du mercato hivernal. Anderlecht parviendra-t-il à le garder l'an prochain? "C'est une décision qu'il devra prendre. Financièrement, c'est très lourd pour le Sporting de payer son salaire. Il faudra se mettre d'accord avec le club et avec le joueur. Est ce qu'on rêve de le garder? Sans doute. Est-ce qu'il y a eu discussion? Non. Je pense qu'il voudra retourner en Premier League. Dans ce cas-ci, cela sera difficile", a répondu Michael Verschueren.

Le RSCA se déplace à Genk ce samedi dans une première rencontre de playoffs qui peut déjà s'annoncer déterminante. "Combien de chances pour nous d’être champions ? 25% peut-être. On reste ambitieux mais on a du respect pour les deux équipes qui ont été très bonnes pendant la saison régulière. Genk et Bruges ont plus de chances d'être champion que nous. Nos atouts? On a Bolasie et on va récupérer des blessés (ndlr: Trebel, Najar et peut-être Dimata). On est quatrième, mais avec un ou deux gros match au début, on peut viser la deuxième place ou même la première. On est dans une situation assez positive.", explique-t-il.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be