Didillon très courtisé, Butez suivi comme remplaçant

Les prestations de Thomas Didillon à Anderlecht ne restent pas inaperçues en Europe. Même s’il a signé jusqu’en 2023, il pourrait déjà quitter le Sporting après une saison.

Didillon très courtisé, Butez suivi comme remplaçant
©BELGA

Les prestations de Thomas Didillon à Anderlecht ne restent pas inaperçues en Europe. Même s’il a signé jusqu’en 2023, il pourrait déjà quitter le Sporting après une saison.

Il y a de l’intérêt de la part de plusieurs clubs issus de grands championnats. Didillon pourrait rapporter le jackpot à Anderlecht.

Malgré ses 34 buts encaissés et son nombre réduit de clean sheets (seulement huit), il est de loin l’Anderlechtois le plus régulier (Verschaeren n’a presque pas joué au premier tour). En plus de cela, il est vite devenu un des leaders d’Anderlecht et un des joueurs préférés des supporters. Un départ de Didillon serait une grosse perte pour le Sporting.

Si Didillon part, Anderlecht doit transférer un nouveau gardien. Boeckx est considéré comme le numéro 2 parfait; il n’y a aucun jeune qui est sur le point de percer. Davy Roef, lui, ne reviendra pas. Beveren voulair le garder et payer les 750 000 euros que prévoit la clause d’Anderlecht, mais l’offre de salaire du club waaslandien était insuffisante. Roef préfère aller vers un club du subtop en Belgique ou ailleurs et ne sera donc plus à Beveren la saison prochaine.

Anderlecht remplacerait Didillon par un autre jeune gardien talentueux. Et donc, Jean Butez (23 ans), de Mouscron, serait une piste sérieuse. Butez a été suivi de près par Anderlecht, mais il y a d’autres intéressés. Butez pourrait faire l’objet d’une lutte acharnée entre plusieurs clubs. Le Losc a droit à 50 % de la somme de transfert.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be