Kara Mbodj: "Nous n’étions nulle part"

Kara Mbodj était mécontent de la prestation globale de son équipe.

Kara Mbodj était mécontent de la prestation globale de son équipe.

Quand il faut dire la vérité, Kara Mbodj répond toujours présent. Le Sénégalais était passablement énervé au moment d’analyser la rencontre mais voulait rester positif. Il n’abandonne aucune ambition et veut prendre un maximum de points.

Comment expliquer la débâcle de ce samedi ?

"Genk nous a été supérieur. En première mi-temps, nous n’étions nulle part. Nous devons montrer une autre image d’Anderlecht. Ce n’est pas normal. Nous devons accepter ce qu’il s’est passé. C’est la vérité d’un jour. On peut les battre la prochaine fois et le discours sera tout autre. Il faut garder ce qui a été positif, notamment la montée d’Adrien (Trebel). Je suis content de le voir revenir. C’est un joueur important pour nous."

Y a-t-il un manque de qualité dans l’équipe ?

"On ne peut pas parler de manque de qualité. On ressort ça dès que ça va moins bien. On peut parler d’un manque d’engagement, ça oui. Nous n’avions pas l’envie de nous battre qu’il y avait dans le groupe ces derniers matchs. Ce n’est pas une question de qualité."

Comment peut-on manquer d’envie au moment de débuter les playoffs ?

"Personne ne s’est cru trop beau. Il n’y avait pas de peur. Je ne peux pas savoir ce qui s’est passé dans le chef de chacun. Le naufrage a été collectif. C’est le premier match de playoffs pour beaucoup. Il faut bâtir sur cette leçon."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be