Comment Zetterberg et Verschueren ont calmé le noyau dur anderlechtois

Hier soir, une entrevue a eu lieu à Neerpede entre une délégation d’Anderlecht et le BCS, les Brussels Casual Service.

Y. T.
Comment Zetterberg et Verschueren ont calmé le noyau dur anderlechtois
©D.R.

Hier soir, une entrevue a eu lieu à Neerpede entre une délégation d’Anderlecht et le BCS, les Brussels Casual Service.

Étaient présents au nom d’Anderlecht : Michael Verschueren, son bras droit Johan Plancke, le Public Affairs Manager David Steegen et… Pär Zetterberg. C'est Kelsy Borloo du RSCA qui a accueilli la délégation.

L’entretien a duré longtemps mais s’est déroulé dans une ambiance très constructive et honnête. Le BCS a promis de ne plus saboter des matchs d’ici la fin de la saison, comme cela a été le cas au Standard. Par contre, ils veulent voir plus de jeunes dans l’équipe. Ils ont aussi certifié qu’ils n’agresseraient pas Marc Coucke, comme chuchoté à gauche et à droite.

La présence de Zetterberg, adoré par les supporters, a calmé les fans. Verschueren, lui, a avoué que des erreurs ont été commises, même au niveau des transferts.

Ce mardi, une délégation du Fan Board est attendue à Anderlecht. Les Mauves Army, les jeunes Ultras, auront également un représentant dans le Fan Board. L’association des clubs de supporters aimerait rencontrer des joueurs.


Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be