"En plus, Yari doit étudier! Vous vous rendez compte ?"

Interrogé sur la prestation de Yari Verschaeren, Karim Belhocine a profité de l’occasion pour rappeler que le joueur de 17 ans devait aussi… étudier.

B. D. et Y. T.

Interrogé sur la prestation de Yari Verschaeren, Karim Belhocine a profité de l’occasion pour rappeler que le joueur de 17 ans devait aussi… étudier. 

"Yari révise tous les matins et tous les soirs. Vous vous rendez compte ? En plus de la qualité de ses matchs, il passe des examens ! Je m’incline et je le félicite. Malgré son agenda, Yari travaille chaque jour avec le sourire et il fait toujours ce qu’on lui demande. En semaine, nous avions insisté sur le fait qu’il devait demander le ballon dans la profondeur et c’est comme ça qu’il a marqué. Yari est un futur très grand. Quand je le verrai plus tard à la télévision dans des grands matchs, je serai fier de lui…"

 

Appiah : "Formé comme défenseur axial"

Cobbaut comme arrière gauche était une agréable surprise, mais que dire d’Appiah comme défenseur central après la carte rouge pour Bornauw ? Appiah sourit : "J’ai été formé comme défenseur central. En montant pro, je suis passé sur le côté, mais j’ai encore fait pas mal de matchs dans l’axe."

À Anderlecht, on l’avait déjà vu dans l’axe, mais jamais dans une défense à quatre. "C’est vrai. Je crois que cela date d’un certain Caen - Nice en 2016. Je sais que je peux être bon à ce poste. Mais je préfère la position d’arrière droit."

Appiah a bien été aidé par son pote Kara. "Sa faculté, c’est qu’il gagne tous ses duels. Il suffit de soigner la couverture derrière lui."

Comme les autres Anderlechtois, il avait un large sourire. "Cela faisait longtemps qu’on n’avait plus gagné. Oui, on a fait une petite fête…"

 


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be