A trois reprises, les Mauves avaient déjà été "héroïques" à 10 contre 11

Thomas Didillon qualifiait la victoire des dix Anderlechtois contre les onze Standardmen de "quasiment héroïque". Dans son histoire récente, le Sporting avait déjà gagné de très gros matchs après s’être pris une carte rouge très tôt dans le match. Les trois victoires avaient donné des ailes à Anderlecht.

Y. T. et J. Se.
Les Mauves avaient déjà été "héroïques" à 10 contre 11
©Montage
Thomas Didillon qualifiait la victoire des dix Anderlechtois contre les onze Standardmen de "quasiment héroïque". Dans son histoire récente, le Sporting avait déjà gagné de très gros matchs après s’être pris une carte rouge très tôt dans le match. Les trois victoires avaient donné des ailes à Anderlecht. 

30/04/1995 > RSCA - Standard 2-1 Degryse sauve De Wilde, Van Gaal le félicite

À quatre journées de la fin du championnat (le dernier avec des victoires à deux points), le Standard se rend à Anderlecht en tant que leader. Son avantage : deux points. Et 28 000 personnes sont témoins d’un match surréaliste. Anderlecht perd De Wilde après seize minutes suite à un tacle fautif hors de son rectangle sur le défenseur brésilien Dinga. Boskamp sacrifie Philip Haagdoren pour faire monter Peter Maes, son deuxième gardien.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité