Vargas: "Je ne voulais pas fêter mon but, le club a tant fait pour moi"

"Je ne voulais pas fêter mon but, le club a tant fait pour moi"
©BELGA

Ronald Vargas a changé le match face à son ancien club avec son but égalisateur. Il y avait deux Anderlechtois heureux dimanche en fin d’après-midi. Ou plutôt deux ex-Anderlechtois : Wout Faes et Ronald Vargas.

Le but du Vénézuélien a même changé totalement la physionomie du match. Il s’en est excusé face à ses anciens supporters. "Je ne voulais pas fêter mon but dans le stade d’un club qui a tant fait pour moi. Mais la joie était quand même là, à l’intérieur. La défaite est dure pour les Anderlechtois mais on a parfaitement joué le coup."

Faes se réjouissait aussi de la parfaite exécution du plan ostendais. "Enfin, presque parfaite. On savait qu’on devait tenir la première demi-heure car Anderlecht allait nous mettre sous pression. On prend quand même un but mais on évite le second grâce au hors-jeu. Heureusement qu’il est annulé, sinon on aurait vu un tout autre match. Les vingt premières minutes du Sporting étaient vraiment impressionnantes. Ça, c’était du football ! Après, on a bien géré, même s’ils avaient la possession. Ils n’ont presque plus eu d’occasions."

Le défenseur à bouclettes ne cachait pas que la victoire sur la pelouse d’Anderlecht lui faisait particulièrement plaisir. "Même si je ne veux pas utiliser le mot ‘revanche’", précisait-il.

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be