Anderlecht-Gand: comme une armoire IKEA pas finie

Dans la nuit d’Halloween, le Sporting a fait peur. Parfois à ses adversaires, souvent à son public, même si Vercauteren tente de serrer les boulons.

Anderlecht-Gand: comme une armoire IKEA pas finie
©BELGA
Dans la nuit d’Halloween, le Sporting a fait peur. Parfois à ses adversaires, souvent à son public, même si Vercauteren tente de serrer les boulons.

Un point gagné ou deux unités perdues ? Vu l’égalisation au bout de 94 minutes des Gantois, pourtant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité