L'attaque mauve trop dépendante de Nmecha: derrière l'Allemand, c’est le désert

Aucun autre club de D1A n’est aussi dépendant de son attaquant que le RSCA de l’Allemand. Personne d’autre du Sporting n’a marqué plus que deux buts.

Yves Taildeman (et J. Se.)
L'attaque mauve trop dépendante de Nmecha: derrière l'Allemand, c’est le désert
©BELGA
Anderlecht en a encore eu la confirmation à OHL, le week-end passé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet