Kompany frustré par le nul concédé: "Est-ce que le règlement a changé ?"

Les deux entraîneurs étaient frustrés vis à vis de l'arbitrage.

La rédaction
Kompany frustré par le nul concédé: "Est-ce que le règlement a changé ?"
©Belga

Gomez: "Nous sommes évidemment déçus et frustrés. On voulait les 3 points, ça sera pour la semaine prochaine. On a changé de position avec Mychaylichenko pour les 20 dernières minutes. Je pense que c'est mieux pour moi car je me sens mieux à gauche. Tout dépend de la décision du staff."

Kompany: "On n'a pas à se plaindre du résultat. Il y a eu des occasions pour les deux équipes, mais on n'était clairement pas au niveau. On doit faire mieux, on doit regarder notre propre prestation. Je suis quand même frustré car aujourd'hui, on a failli mal jouer, mais quand même gagner. Par contre je suis désolé, mais ce genre de phase (le dernier but de Saint-Trond), ça a clairement été expliqué lors des briefings avec l'arbitrage. Ce sont deux blocs réalisés sur un de nos joueurs. On a dit que ce genre de phase était sifflée maintenant. Est-ce que le règlement a été modifié ? Cependant, on doit faire mieux de notre côté. On doit regarder notre propre prestation. C'est comme contre Malines où on n'était pas bien en première mi-temps et c'était aussi après une trêve internationale. Est-ce que c'est parce qu'il faut reprendre la routine de club, pas les mêmes entrainements ? Peut-être. On n'a pas été récompensé en terme de point quand on a bien joué. Ici, ça a failli être l'inverse."

Schmitt (entraineur adjoint de Saint-Trond, T1 aujourd'hui): "C'était un match très intense avec des supporters incroyables. On fait une très bonne première mi-temps avec beaucoup d'occasions, même trop sans marquer. C'est ça qui n'était pas normal. On fait une bête erreur d'entrée de deuxième mi-temps et il y a un pénalty sifflé qui n'en est pas un. Pour moi, il n'y a pas pénalty car il n'y a pas de contact. J'ai revu la phase plusieurs fois. Pourquoi la VAR n'intervient pas ? L'équipe d'Anderlecht est déjà fantastique avec un très bon coach. Ils n'ont pas besoin de ça. Ce sont finalement toujours les grands qui sont avantagés sur ce type de phase. On est peut-être content d'arracher un nul dans les dernières secondes, mais on est quand même frustré car après un match comme celui-ci, on doit repartir avec les trois points."

Konaté: "Pour ma part, j'ai essayé de tout donner. Ce n'était pas un match pas facile. On mérite plus que ce match nul car en première mi-temps, on aurait du plier ce match, on a eu beaucoup d'occasions. C'est ce qu'on disait dans les vestiaires: Anderlecht n'aurait besoin que d'une occasion et c'est ce qu'il s'est passé en deuxième mi-temps. On a beaucoup joué, on s'est libéré en fait. Après la trêve internationale, on était encore un peu frais. On a fait beaucoup d'efforts physiques mais on travaille cela tous les jours à l'entrainement, pour tenir tout le match. Je pense qu'aujourd'hui ça a payé."

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...