22 points sur 45, le public qui siffle... La pression monte pour Vincent Kompany

1-1 à domicile face à Courtrai, 22 points sur 45, le public qui siffle : c’est la crise à Anderlecht.

22 points sur 45, le public qui siffle... La pression monte pour Vincent Kompany
©BELGA

Vincent Kompany, qui n’a pas mis un seul joueur formé à Neerpede au coup d’envoi, n’échappe évidemment pas aux critiques. Il n’est pas encore question d’un licenciement, mais la pression sur ses épaules monte. Il avait déjà perdu du crédit après la défaite à l’Antwerp - de nombreuses réunions internes ont eu lieu lors des deux dernières semaines -, et il n’aura pas gagné des points après le match de ce dimanche.

Kompany, lui, assume la pression. "C'est pour cela que je suis devenu coach", dit-il. "Chaque grand entraîneur passe par des moments pareils." À noter que Wesley Hoedt, désigné pour venir parler à la presse, a lancé une pique aux journalistes qui osaient poser des questions sur la position de Kompany. "C'est n'importe quoi. Personne ne travaille autant que Kompany et son staff. Nous, les joueurs, sommes fautifs."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be