L'avis de notre expert: la rouge de Raman traduit sa frustration et le malaise

Notre expert Yves Taildeman revient sur l'exclusion de l'ancien Diable rouge.

L'avis de notre expert: la rouge de Raman traduit sa frustration et le malaise
©Belga
Dans leur analyse de match, aussi bien Vincent Kompany que Wesley Hoedt ont vu beaucoup d'occasions de but pour Anderlecht. Avec un peu de bonne volonté, on a compté cinq opportunités, mais Courtrai en a eu autant.

En réalité, le nul était totalement justifié. En revanche, ils ont raison de dire que le Sporting était en train de prendre le dessus sur Courtrai au moment où Benito Raman s'est fait exclure. Pour Raman, pourtant considéré comme un enfant terrible, ce n'était que la première rouge de sa carrière. Son exclusion était-elle pour autant une surprise ? Pas du tout. À l'heure de jeu,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité