L’Union veut mettre en demeure Mazzù et Anderlecht

Les choses s’enlisent, dans le cas du "transfert" controversé de Felice Mazzù, entre les deux clubs bruxellois.

Lecaillon Stéphane
L’Union veut mettre en demeure Mazzù et Anderlecht
©BELGA

Lassée de ne pas voir ce dossier avancer, alors qu’elle estime avoir des droits et notamment pouvoir recevoir une compensation financière digne de ce nom, l’Union réfléchit à la possibilité de mettre en demeure Anderlecht et son ancien T1. Cette possibilité est évaluée très sérieusement, à Saint-Gilles.

À ce jour, les discussions concernant le dédommagement financier sont au point mort, en partie parce que le Sporting estime que la clause qui figurait dans le contrat du T1 est légalement discutable.

Raison pour laquelle l’Union songe à mettre en demeure l’entraîneur et le RSCA, pour les obliger à remplir leurs obligations et avoir plus d’arguments en cas d’éventuelles suites judiciaires.

L’histoire d’amour Mazzù-Union se termine décidément très mal.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be