Vincent Kompany se livre pour la première fois depuis son arrivée à Burnley: "Une décision professionnelle, pas familiale"

Vincent Kompany a livré sa première interview en tant que coach de Burnley.

Vincent Kompany se livre pour la première fois depuis son arrivée à Burnley: "Une décision professionnelle, pas familiale"
©BELGA

L'ancien entraineur des Mauves a été présenté officiellement ce mardi du côté de Burnley. Il a livré une première interview sur la chaine de son nouveau club , dans lequel il explique les raisons de son départ, son projet et son avenir.

Vince The Prince a d'abord expliqué qu'il n'a pas pris une décision familiale mais professionnelle: "Je devais d'abord en parler à ma femme, car ma famille vaut de l'or. Mais elle me suivrait partout s'il le fallait, même à Tombouctou. Je ne peux donc pas dire que je suis ici pour des raisons familiales. J'adore la région, vraiment, mais c'est une décision professionnelle pour ma carrière.

L'ancien défenseur de Manchester City s'est toutefois bien renseigné sur le club et ses ambitions avant de s'engager là-bas. "Je voulais surtout parler avec les propriétaires, avec les membres du club et surtout j'avais besoin de toutes les informations disponibles avant de prendre ma décision. Pendant ce temps-là, j'ai rencontré beaucoup de bonnes personnes et cela m'a convaincu. Vous pouvez vous attacher au blason, à l'argent, mais au final, tout est une question de personnes. J'ai choisi de bonnes personnes", explique-t-il.

Vincent Kompany a pour ambition de faire remonter Burnley en Premier League. Mais il sait que ce ne sera pas simple d'imposer sa griffe rapidement. Il aura besoin de temps. "Le problème dans le football, c'est que quand tu utilises des mots comme 'projet' ou 'vision' et que tu perds tes premiers matchs, on te dit tout de suite que seuls les résultats importent. Ici, j'ai le sentiment que nous serons toujours ensemble, dans les bons comme dans les mauvais moments. On peut utiliser de grands mots et dire qu'on veut ceci ou cela, mais là j'ai le sentiment qu'on a la discipline pour continuer à croire l'un en l'autre."

L'ancien Anderlechtois veut en tous les cas proposer un football qui plait au public. "Je serai content si les supporters disent après coup qu'ils aiment venir à nos matchs, qu'ils voient une équipe qui s'y met. Nous devrons également être agressifs, mais je veux surtout que les fans apprécient notre jeu."

En terme de mercato, il devrait y avoir du changement du côté de Manchester. "Je veux pouvoir garder des joueurs qui correspondent à ce que nous voulons et faire venir de nouveaux joueurs qui apportent ce que nous voulons. Nous vendrons des joueurs dans un but lucratif afin que le club puisse atteindre un niveau supérieur à celui où nous sommes actuellement."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be