La magnifique histoire de Felice Mazzù (4/5): un passage à Charleroi comme véritable tournant

C’est à Charleroi, "chez lui", que Felice Mazzù a lancé sa carrière comme entraîneur principal en D1.

Vincent Blouard
Charleroi - photocall
©Photo News
Fort d'une réputation grandissante bâtie dans les divisions inférieures, Felice Mazzù aurait pu se lancer dans le grand bain de la Division 1 comme entraîneur principal dès octobre 2012 lorsque le Standard l'avait sondé pour remplacer le Néerlandais Ron Jans. Mais il avait alors refusé. Quelques mois plus tard, après la fin de son histoire au White Star, le Belgo-Italien...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet