Women's Champions League: Anderlecht éliminé aux tirs au but par les Finlandaises de Kuopio

Les Mauves menaient pourtant 2-1 jusqu'à la 119e minute. De Kijzer et Vatafu ont raté leur tir au but (2-2, 3-4 aux tirs au but). On craint le pire pour Wajnblum qui est sortie sur civière.

Women's Champions League: Anderlecht éliminé aux tirs au but par les Finlandaises de Kuopio
©Belga

Le Sporting d'Anderlecht ne devra plus se concentrer que sur la Coupe et la Super League.

Engagées au premier tour de qualification de la WCL, les Mauves ont été battues aux tirs au but en finale du groupe 5 du tour 1 des qualifications par les Finlandaises de Kuopio (2-2, 3-4 aux tirs au but).

Une petite déception pour les quintuples championnes de Belgique qui avaient mené 2-1 jusqu'à la 119e minute et la tête de Rochi (auteure du doublé).
Face à des Finlandaises qui ont déjà pas mal de rythme dans les jambes, le championnat national étant décalé, les joueuses de Dave Mattheus avaient pourtant bien démarré avec un but en pleine lucarne de Stefania Vatafu à la 35e.

Mais la deuxième période a été bien plus difficile avec des championnes de Finlande beaucoup plus engagées là où les Mauves ont par moments montré des signes de fatigue. D'ailleurs, la meilleure bruxelloise sur la pelouse durant la deuxième période était Justien Odeurs qui a sauvé quelques bons ballons mais qui n'a pas pu empêcher l'égalisation à la 55e sur penalty même si elle est partie du bon côté (elle a effleuré le cuir).

Si Wijnants pensait avoir offert (102e) la qualification au RSCA, Odeurs a dû se retourner à quelques secondes de la fin des prolongations sur une tête rageuse de Rochi (119e). Déjà auteure de l'égalisation, la Finlandaise a placé en pleine lucarne, venant récompenser la grosse deuxième partie de match de son équipe (17 tirs finlandais contre 7 anderlechtois).

Lors de la séance de tirs au but, c'est pourtant la Finlandaise Nora qui ratait en premier sa tentative (à 3-3) mais De Keijzer, dans la foulée, et Vatafu ont loupé les deux derniers des Mauves alors que Simonen n'avait pas tremblé pour planter le 3-4.

Un effectif meurtri

Si le premier objectif de la saison n'est pas atteint, la soupe à la grimace sera encore plus grande du côté des Mauves au retour en Belgique.

Le groupe a en effet souffert durant ce déplacement polonais.

Lors du premier match, c'est la capitaine Laura De Neve qui était sortie sur blessure et qui n'a d'ailleurs pas pris part au jeu ce dimanche malgré sa place sur le banc. Mais la pus grosse inquiétude est du côté de Lola Wajnblum.

Auteure de l'égalisation à 2-2 en demi-finale, la Hannutoise avait été titularisée contre Kuopio mais est sortie sur civière à la 76e. Dans un duel alors que la pluie s'abattait sur la pelouse, la milieu de terrain s'est écroulée après avoir voulu contrer son adversaire. Son genou semble touché. Pour la Red Flame, on peut craindre le pire alors qu'elle revenait seulement dans le coup après avoir eu une déchirure des ligaments croisés il y a 18 mois.

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be