Depuis Bucarest, Anderlecht a rendu un premier hommage à Michel Verschueren: "On n’en fait plus comme Mister Michel"

À la veille de son 426e match européen, Anderlecht a perdu le plus grand manager de son histoire.

Depuis Bucarest, Anderlecht a rendu un premier hommage à Michel Verschueren: "On n’en fait plus comme Mister Michel"
©BELGA

Michel Verschueren s'en est allé à 91 ans et demi. Malgré le changement de direction, le décès de Verschueren a fortement touché la délégation mauve qui a fait le déplacement à Bucarest.

Avant le dernier entraînement dans le magnifique stade Arena Nationala (55 000 places), le président Wouter Vandenhaute s’est adressé au groupe dans le rond central pour lui expliquer ce que Verschueren a signifié pour le club. Il a terminé son discours en demandant une ovation pour Mister Michel. Hormis des joueurs plus âgés comme Van Crombrugge ou Refaelov, personne ne doit avoir côtoyé Verschueren.

Devant le micro de Sporza, Vandenhaute n'a pas caché que la situation actuelle de son club ne faisait pas plaisir à Verschueren. "La vente du club et la moins bonne période sportive qui est liée à la passation du pouvoir lui ont fait mal."

À son point de presse, Felice Mazzù a témoigné son respect à Verschueren. "Anderlecht perd son âme", dit le coach du Sporting. Depuis l'Angleterre, son prédécesseur Vincent Kompany ajoutait, sur Facebook : "Le club continue de bâtir sur son héritage. Mister Michel était unique en son genre. Un manager de club dévoué, intelligent et incisif et, par-dessus tout, un fidèle serviteur des valeurs fondamentales du club. On n'en fait plus des comme ça. C'est un honneur d'avoir joué pour le RSCA sous sa direction."

Anderlecht veut rendre hommage à Verschueren dans le match de ce soir. Si l’UEFA le lui autorise, le Sporting jouera avec des brassards noirs. Ce sera toutefois impossible d’organiser une minute de silence. Mais à l’occasion du match de dimanche contre Courtrai, un grand hommage sera organisé.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be