Mazzù est satisfait du point pris en Roumanie: "Vu d’où on vient, on a franchi une étape"

Mazzù était satisfait du résultat. "Mais il nous manque encore de la confiance."

Vu les circonstances, Felice Mazzù n'était pas mécontent de la prestation de son équipe. "Vu d'où on vient, on a franchi une étape", estimait-il. "On a montré plus de maturité et plus d'impact. On a créé quelques belles situations mais on en a aussi concédé quelques-unes."

Dans le vestiaire, ce n'était pourtant pas la fête. "Le groupe est déçu car il y avait moyen de gagner. Mais il faut rester positif après ce qui s'est passé à Westerlo. On est dans le processus de guérison. On a mieux joué entre les lignes mais le dernier geste n'était pas assez précis. On voit qu'il nous manque encore un peu de confiance. On a du travail, mais le groupe ne lâche pas."

Mazzù était satisfait de la combativité étalée par son équipe et surtout par son plus petit joueur, Kristian Arnstad. "Il a apporté de l'impact et c'est pour cela que je l'ai mis. Par contre, j'aimerais rectifier quelque chose que j'ai dit à la veille du match. J'ai dit qu'il nous fallait plus de muscle dans tous les compartiments du terrain. J'ai parlé des jeunes, mais cela vaut aussi pour les autres joueurs."

4-4-2 en perte de balle

Comme il l'avait fait comprendre, Mazzù a légèrement adapté son système. "On a gardé notre 3-5-1-1 en possession du ballon, mais on est passé à quatre en perte de balle pour bloquer leurs flancs. Cela a bien fonctionné."

Le résultat ne déplaît pas Mazzù. "Un point en déplacement en Coupe d'Europe, c'est toujours un bon résultat."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be