Van Crombrugge lucide sur la situation d’Anderlecht: “La 10e place? C’est ce qu’on mérite…”

Van Crombrugge trouve pourtant qu’Anderlecht a réalisé un bon match : "Charleroi était plus efficace, c’est tout."

Van Crombrugge lucide sur la situation d’Anderlecht: “La 10e place? C’est ce qu’on mérite…”
©BELGA

Wesley Hoedt a refusé de venir s'expliquer devant les caméras d'Eleven Sports. Comme souvent, Hendrik Van Crombrugge a eu la tâche peu agréable de donner des réponses valables. Il s'est quelque peu contredit en déclarant d'une part : "On a fait un bon match, seul l'efficacité manquait devant le but." Et d'autre part : "On est à la place qu'on mérite dans le classement."

Une heure plus tard, en zone mixte, il ne changeait pas de discours. "On était meilleurs que Charleroi à tous les niveaux, sauf quant à l'efficacité. Or, des matchs se décident sur base de l'efficacité. J'ai vu qu'on a eu 21 occasions de but, dont 13 tirs cadrés. Charleroi en a eu 5, dont 2 tirs cadrés et un but. Il nous faut combien d'occasions pour marquer ? "

Trop peu de verticalité

Jusqu'au 0-1, on s'était pourtant embêté au Parc Astrid. Le ballon circulait à un rythme beaucoup trop bas pour inquiéter Charleroi. Van Crombrugge : "C'est vrai. Charleroi avait placé un bloc bas et était bien organisé. C'était difficile de trouver des espaces. À la fin, c'était un peu plus facile parce que Charleroi était fatigué. La solution ? Il faut se coacher, se dire qu'il faut jouer plus vite et il faut des joueurs qui osent prendre l'initiative et qui demandent le ballon entre les lignes. Ce n'est pas en donnant des petites passes à gauche et à droite qu'on casse des lignes. On doit être plus audacieux balle au pied et jouer avec plus de verticalité. Automatiquement, on créerait plus de danger."

La frustration des joueurs et celle du public n'inquiètent pas Van Crombrugge. "Je peux les comprendre. Ce serait grave si les joueurs n'étaient pas frustrés. C'est même positif. S'ils n'étaient pas frustrés, je m'inquiéterais vraiment. Je comprends aussi les sifflets et les gestes des supporters. C'est la seule façon pour eux de s'exprimer."

Après la défaite à Westerlo, Anderlecht était déjà en crise. Van Crom : "On s'était bien rattrapés à Bucarest et contre Courtrai. Hélas !, il y a eu une trêve internationale qui nous a freinés. Ce n'est pas une excuse, mais on a toujours du mal après une trêve internationale."

Ce jeudi, Anderlecht reçoit West Ham. "C'est une tout autre compétition. J'espère que les supporters vont nous soutenir. Si on obtient un résultat positif, comme souvent en Europe, cela peut nous relancer."

Et quid de son autre phrase étonnante en télé, comme quoi Anderlecht mérite sa 10e place ? "Quand on perd cinq fois en dix matchs de championnat, on ne peut quand même pas revendiquer une meilleure position au classement... Mais de toute façon : qu'on soit 4e ou 10e, on ne doit pas regarder le classement en ce moment. On doit être plus efficaces. Et ensuite, on va remonter..."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be