Felice Mazzù avant le choc entre Anderlecht et West-Ham: "J’accepte les critiques tant qu’on n'attaque pas l’homme"

Felice Mazzu se veut positif avant le choc contre West-Ham et évoque les critiques.

Y.T.
Felice Mazzù avant le choc entre Anderlecht et West-Ham: "J’accepte les critiques tant qu’on n'attaque pas l’homme"
©BELGA

À la veille de son troisième match en Conference League, Anderlecht doit répondre présent contre West Ham. Non pas parce qu’une défaite serait catastrophique au niveau du classement dans la poule, mais parce que le Sporting doit réagir après la défaite contre Charleroi de dimanche. Felice Mazzù est optimiste. "Au-delà de la défaite, je sens que le groupe est très positif", dit Mazzù. "On l’a vu aux entraînements qui se sont bien passés. On attend ce petit déclic. Si on peut concrétiser nos occasions et qu’on peut gagner ce match, cela pourrait nous permettre de prendre un nouvel élan."

Après le 0-1 de dimanche, Mazzù et son équipe se sont fait critiquer. "Je sais qu’on ne croit pas qu’Anderlecht peut battre West Ham. Moi, je crois que mon groupe peut faire de bonnes choses contre un tel genre d’adversaire. Et les critiques ? On doit accepter les avis. On a le droit d’être d’accord ou pas. Tant qu’on critique le métier et pas l’homme, j’accepte les critiques. Je suis quelqu’un de très réceptif. Et je continue à travailler de la même manière avec mon groupe avec qui il y a une bonne connexion."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be