Anouar Aït El Hadj est incontestablement la révélation de ces dernières semaines, au Parc Astrid. Le joueur a pris le temps de se confier à la DH, dans une interview à découvrir ici dans son intégralité

L'occasion pour celui qui fêtera ses 19 ans mardi de nous dévoiler son idole de jeunesse:  "En Belgique, c’était Boussoufa. C’était le petit prince du Parc Astrid ; il me donnait de la force. C’est le seul Marocain dont on a entendu parler à Anderlecht. Je venais le voir jouer au stade, mais je ne l’ai jamais rencontré. Je n’ai donc jamais pu lui parler ou demander son maillot. Il est un exemple pour moi ; j’aimerais avoir la même carrière que lui. On a un peu le même style de jeu. C’est vrai que je fais plus de travail défensif que lui, mais le football a changé. Il faut plus courir, maintenant."