Alors qu'Anderlecht a été condamné à une fermeture des blocs de la T4 pour la réception de Zulte Waregem, les supporters des blocs prochainement fermés ne sont pas contents d'être punis à cause des actes d'une seule personne.

D'ailleurs ils déploraient fermement la communication du club. Alors qu'il était annoncé que des supporters de la T4 ne pourraient pas assister au match depuis une autre tribune, le RSCA est revenu sur sa décision.

"Le club regrette cependant qu'une large majorité soit punie pour les fautes d'une petite minorité. C'est la raison pour laquelle la direction du RSC Anderlecht a décidé de donner la possibilité au plus grand nombre possible d’abonnés concernés d'obtenir une autre place dans le stade. Compte tenu de la capacité disponible limitée, la priorité sera, en concertation avec la police, donnée aux fans qui n'ont jamais été impliqués dans des incidents par le passé. Le RSCA publiera au début de semaine prochaine la marche à suivre pour obtenir un nouveau ticket pour le match contre Zulte Waregem", a écrit le club sur son site et ses réseaux sociaux.

Par ailleurs, Anderlecht a décidé d'engager des poursuites pénales et civiles contre la personne qui avait jeté un pétard en direction de Simon Mignolet lors du Topper. Comme nous vous l'expliquions mercredi, cette personne a été identifiée.