La Pro League espérait pouvoir accueillir quelques milliers de spectateurs dans les stades, soit 800 par tribunes, pour respecter les règles concernant les événements, mais le rebond du virus dans notre pays en a décidé autrement.

En effet, la phase 5 du déconfinement n'a pas été activée ce jeudi lors du CNS et le nombre de personnes pouvant se ressembler à un événement en extérieur reste donc bloqué à 400.

EN théorie, 400 spectateurs peuvent donc assister aux rencontres des clubs belges mais à Anderlecht, on a déjà décidé de ne pas utiliser cette possibilité. Le huis clos sera donc complet pour les rencontres à domicile face à Mouscron le 16 août et Eupen le 23 août.

“Nous avons pris cette décision difficile suite aux récents développements de la pandémie. En collaboration avec la commune d'Anderlecht, nous choisissons de servir l'intérêt public en prenant le moins possible de risques en matière de santé publique. Je tiens à remercier les différents services de notre commune pour l'excellente coopération”, déclare Karel Van Eetvelt, le CEO du RSCA.

Fabrice Cumps, bourgmestre de la commune d’Anderlecht, complète : “Nous devons prendre très au sérieux les développements récents du virus. Il est en effet vital de ne prendre aucun risque. Je suis très heureux que la direction du RSC Anderlecht et la commune soient sur la même longueur d'onde dans l’approche de l'organisation des matches de championnat durant le mois d'août.”