Malgré la crise liée au coronavirus, la vie continue dans les clubs de football.

Anderlecht comptait redessiner son organigramme suite aux arrivées de Karel Van Eetvelt et Peter Verbeke. C’est chose faite. Comme nous vous l'annoncions ce lundi matin, Peter Verbeke (37 ans), l’ex-manager sportif de La Gantoise mais aussi ancien scout et recruteur de jeunes au Club Bruges, reçoit d’importantes compétences, comme l'a officialisé Anderlecht ce midi. Il sera bien plus qu’un simple scout ou même chef scout. Dans sa nouvelle fonction de "Head of Sports", il pourra gérer la cellule de recrutement, qui travaille surtout sur base de data. Ce système a été introduit lors du récent mercato - Anderlecht dispose d’un spécialiste en la matière, en la personne de Lee Mooney (ex-Manchester City) - et a permis de transférer les arrières latéraux des New York Red Bulls, Amir Murillo et Kemar Lawrence. Anderlecht va encore intensifier cette méthode de travail. Verbeke pourra prendre des décisions au niveau des transferts.

Quid de Michael Verschueren, jusqu’à présent le directeur sportif du club ? Il ne sera pas écarté pour autant, mais travaillera aux côtés de Verbeke dans un rôle de "CFO Sports". Officiellement, "sa mission est de gérer le cadre financier des activités sportives et il sera également impliqué dans les négociations sportives". Anderlecht pourra donc encore compter sur ses services quant aux contacts avec l’UEFA et avec l’ECA (European Club Association), qui défend les intérêts des clubs européens, dont il est membre exécutif et à la tête de la cellule Finances. Depuis son entrée en fonction à Anderlecht comme directeur sportif en 2018, Verschueren devait combiner trop de fonctions au Sporting.