Fébriles, les mauves n'ont jamais été capables de prendre le contrôle de la rencontre et encore moins de construire de réelles offensives

ANDERLECHT Le Sporting d'Anderlecht s'est laborieusement qualifié pour les phases de groupe de l'Europa League après un partage 2 buts partout (mi-tems: 1-1) sur sa pelouse face aux Turcs de Bursaspor, jeudi en match retour des barrages de l'épreuve.

Les Anderlechtois doivent leur qualification au succès 1-2 acquis en Turquie la semaine dernière tant la prestation de ce soir fût poussive et marquée par les approximations.

Dès le début de la rencontre, Bursaspor cueillait les Bruxellois à froid puisque Bahadir déflorait la marque après cinq minutes de jeu d'une tête placée hors de portée de Proto.

Anderlecht, toujours qualifié malgré ce but, trouvait la barre transversale après 24 minutes de jeu, sur un coup-franc botté par son capitaine Biglia. A la demi-heure, Suarez était isolé sur la gauche après une belle combinaison mais il frappait trop faiblement sur Carson. L'égalisation tombait à la 38e minute via la tête de Juhasz, sur un coup-franc de Biglia. Les mauves prenaient même l'avance à la 57e minute par Milan Jovanovic, qui poussait un ballon relâché par Carson sur une frappe de Gillet, avant que l'équipe ne se replie en décomptant les minutes. Libre de tout marquage, Stepanov égalisait de la tête à la 68e, inaugurant une fin de match aussi palpitante que laborieuse.

Le mauves se contentèrent de repousser les assauts turcs sans jamais sortir de leur moitié de terrain en dépit des efforts de Juhasz, Biglia et Canesin.

La qualification est là, mais les mauves vont devoir sérieusement augmenter leur niveau de jeu s'ils veulent faire bonne figure en phase finale de l'Europa League.