En match d'alignement de la 5e journée, Anderlecht a partagé 1-1 contre La Gantoise, jeudi. Alessio Castro-Montes (39e, 0-1) a ouvert la marque pour les Buffalos et Lior Refaelov a égalisé sur penalty (59e, 1-1). Alors que toutes les équipes ont disputé huit rencontres, Anderlecht est 3e et compte 14 points comme l'Antwerp (4e), Eupen (5e) et Genk (6e), soit deux de moins que l'Union Saint-Gilloise (2e) et trois que le Club Bruges (1er). Gand est 14e (8 points). L'avant-match a été bien rempli avec la mise à l'honneur de Lior Rafaelov, qui a reçu son Soulier d'or. Mais aussi avec la bévue des Buffalos, qui n'ont emmené que leur maillot bleu considéré trop proche du mauve anderlechtois par Erik Lambrechts. Du coup, les Bruxellois ont endossé leur tenue extérieure blanche, évitant aux Gantois de jouer avec un équipement avec le sponsor de l'adversaire.

Vincent Kompany a choisi le même onze que contre le Standard avec Anouar El Hadj, remplacé à la mi-temps par Francis Amuzu, à la place de Benito Raman. A Gand, Hein Vanhaezebrouck a misé sur Christopher Operi, Giorgi Chakvetadze et Bruno Godeau et a laissé Tarik Tissoudali sur le banc.

Le premier danger est venu par le flanc gauche d'Anderlecht où Sergio Gómez a bien servi Christian Kouamé, devancé in extremis par Godeau (3e). Peu après, le défenseur gantois a failli surprendre son gardien lorsque, sur un corner adverse, Michael Ngadeu a dégagé sur lui. Mais Bolat, qui fêtait son 250e match de Pro League, a réparé l'erreur d'un arrêt réflexe (6e).

Anderlecht a fait preuve de plus d'initiative, mais le rythme était trop lent pour perturber l'organisation de Buffalos peu entreprenants sur le plan offensif. Néanmoins, sur une mauvaise relance de Taylor Harwood-Bellis, Roman Bezus a transmis le ballon à Castro-Montes, qui a trompé Hendrik Van Crombrugge d'une frappe enroulée (39e, 0-1).

Anderlecht, qui est revenu plus enthousiaste des vestiaires, s'est heurté à Bolat. Après avoir repoussé un tir à ras de terre de Yari Verschaeren (48e), le gardien gantois s'est incliné sur un penalty accordé pour une faute de Castro-Montes sur Gomez et transformé par Refaelov (59e, 1-1). Malgré plusieurs changements de part et d'autre, le score n'a plus bougé. Le ballon est resté la propriété d'Anderlecht et Gand a continué de défendre solidement.

Revivez la rencontre

Les réactions

De Sart : Au bout de l'effort, surtout à la fin, on a eu quelques possibilités mais au final on s'en sort bien avec un point. Leur jeu était un peu stérile mais on court beaucoup, au final on se créée quelques situations franches. On enchaînait après l'Europe, on savait que le premier quart d'heure serait compliqué

Owusu : pas un bon résultat même si un partage ici n'est pas dramatique mais en bas de tableau, trois points au lieu d'un ça ferait la différence.

Raman : C'est toujours un match spécial pour moi. On a beaucoup de possession mais au final on ne marque qu'une fois. On joue bien jusqu'aux 16 aujourd'hui et les derniers matchs sauf Malines. C'est juste la dernière passe. C'est le coach qui décide, avant je jouais un peu plus mais quand je le fais c'est toujours à 100%

Verschaeren : la première mi-temps on, jouait bien au foot mais ce n'est pas assez, on veut les trois points et ce n'était pas assez pour. Gand a bien fermé le milieu, ça nous a compliqué le match. Perso, je me sens bien, je m'entraîne bien, je suis libre, je cours entre les lignes, c'est ce que j'aime.

Refaelov : c'est frustrant, on savait que c'était un match important pour prendre la deuxième place. On a la maîtrise du jeu mais on ne prend pas les bonnes décisions au moment clés, on a manqué d'efficacité et au final ils ont des occasions en contre. Je suis fier de mon soulier d'or reçu en début de match après des mois, c'est mon plus bel accomplissement en Belgique. Sur mon penalty, on a bien analysé Bolat, J'ai hésité avec la Panenka mais j'ai décidé de prendre le côté gauche.

Vanhaezebrouck : les deux entraîneurs vont dire qu'ils auraient pu gagner. Une équipe a la possession (d'habitude c'est nous), l'autre les occasions, si tu regardes ça on peut gagner. L'arbitre n'a pas sifflé un coup franc très dangereux sur Bezus. De notre côté, on ne doit pas laisser à l'arbitre de laisser siffler penalty. Mais on doit prendre match par match, même s'il faut faire des différences au classement : avec les circonstances, les blessés, se déplacer ici, notre forme, un point ce n'est pas mauvais, on s'est battus comme on l'a fait à tous nos matchs. Je reconnais que Lemajic n'était pas le meilleur choix : dans des situations de contre, ce n'était pas le meilleur choix : il a plus facile dans une équipe dominante.

Kompany : Ça se joue à rien, en première mi-temps on domine, on ne se crée pas assez d'occasions mais on ne concède quasi rien. En deuxième on crée plus mais on a très mal géré les contres gantois. AU final, on leur donne trop de chances, on aurait pu plus s'affirmer en corrigeant ça. Ces dernières semaines, avoir un but d'avance nous a donné confiance, je ne pense pas que beaucoup d'équipes connaîtront cette physionomie contre La Gantoise. Avec un peu plus d'expérience, Zirkzee tire au premier poteau sur la dernière occasion mais c'est un jeune face à un gardien d'expérience. Sur le but qui résulte d'une mauvaise passe de la défense centrale, je considère que ça fait partie du jeu, c'est largement compensé par le fait qu'on marque pas mal sur des actions qui sont construites avec ce genre de passes venues de la défense.