Anderlecht Le joueur veut plusieurs opinions, mais il devra accepter qu’il sera out 2,5 mois.

La décision n’est pas encore prise à 100 %, mais Andy Najar a très peu de chances d’échapper à une opération aux ischios de la cuisse gauche. Il sera donc out 2,5 mois et ne jouera plus en poules de la Ligue des Champions.

L’entourage de Najar refuse de confirmer que son joueur passera à coup sûr sur le billard. Il préfère s’informer auprès de spécialistes (au Honduras ?) pour éviter une opération. Le joueur, lui aussi, aimerait guérir sans intervention chirurgicale.

Seulement, les faits sont là. Voilà six mois que Najar souffre d’une déchirure encourue en équipe nationale. Des complications l’ont freiné à plusieurs reprises. Sa rechute de mardi était attendue. Il ne jouera certainement pas les prochains matches.

René Weiler s’est fait critiquer parce qu’il avait pris des risques médicaux avec Najar. Le Hondurien avait pourtant bien digéré les efforts fournis pendant 55 minutes contre Lokeren. Mais la succession de matches lui a joué un mauvais tour.

Les trois options pour le poste d’arrière droit s’appellent Chipciu, Appiah et Sowah. Les deux premiers se sont assez bien débrouillés au Bayern, mais un d’eux devra également se charger du marquage de Neymar…

Si Najar se fait opérer le plus vite possible, il sera prêt pour la reprise, en janvier.