Ariël Jacobs salua la prestation de Canesin et souligna les mérites et la constance de Genk

ANDERLECHT Rien n’aura été décidément épargné à Ariël Jacobs cette saison et plus particulièrement, lors des playoffs. Pour la dernière de la saison avec une équipe pourtant replâtrée dans tous les secteurs, il espérait terminer sur une note positive avant de partir en vacances.

“On ne peut définir nos prestations lors des playoffs comme mauvaises sur base de ce dernier match. En fait, et même si on se répète, c’est lors des deux premières journées qu’on a gaspillé le bonus que nous possédions, notamment vis-à-vis du Standard.”

Malgré tout, le Sporting ne peut offrir un dernier succès à ses supporters. “Je me garderai bien de jeter la pierre aux gars qui étaient sur la pelouse. Cette équipe inédite s’est donnée sans réserve pendant septante minutes. Elle a fait preuve d’une grande force mentale pour se relever chaque fois qu’elle fut touchée de plein fouet. Maintenant, cela n’efface pas les nombreux manquements.”

Surtout sur le plan défensif. “Je regrette particulièrement ce manque de concentration et ce laxisme défensif sur les phases arrêtées mais on méritait un partage.”

La trouvaille de la soirée se nommait Fernando Canesin Matos. “Je suis vraiment content pour ce garçon. On se posait la question de savoir si c’était réellement un cadeau de le lancer dans de telles conditions. Les cinq premières minutes l’ont mis en confiance et il a pu étaler ses qualités techniques, de vision du jeu, de profondeur et de vitesse. Maintenant, gardons-nous bien de tirer des conclusions après un seul match. Il deviendra un membre à part entière du noyau A la saison prochaine, d’autant qu’il est doté d’une bonne mentalité. Il est très réceptif aux conseils.”

Il faudra aussi des renforts pour revenir vers les sommets ! “Le retour des blessés constituera déjà une série de renforts. Et, en dehors de cet aspect, il faudra aussi cibler les acquisitions afin de rééquilibrer le groupe, pas seulement en qualité et en quantité. Un attaquant ? Certainement même si je ne peux affirmer si Lukaku sera encore parmi nous ou plus… Le sacre de Genk ? Il est mérité pour la régularité affichée d’un bout à l’autre de la saison.”



© La Dernière Heure 2011