L’entraîneur du Sporting semble vouloir modifier ses batteries ce soir

ANDERLECHT Le Sporting va mieux, mais il doit à tout prix éviter la rechute ce soir à Gand. La grande question, c’est de savoir dans quel système évoluera Anderlecht. Le 4-4-2, avec Veselinovic et Lukaku en front de bandière, avait fait des merveilles contre Genk. Always change a winning team. Chaque match a sa vérité et il faut tenir compte de tous les paramètres.”

Tout comme vendredi après le succès conquis contre Genk et ce, de façon convaincante, l’entraîneur anderlechtois a noyé le poisson concernant la suite de ces playoffs au niveau du système et de la composition d’une équipe qui a ravi supporters, public neutre et médias !

“Je suis heureux pour Veselinovic qu’il ait pu saisir sa chance. Mais l’aventure aurait pu mal tourner comme quinze jours plus tôt pour Seck. On m’aurait alors traité de fou. Par ailleurs, Kanu avait, très logiquement puisqu’il revenait très vite de blessure, atteint ses limites après 25 minutes et voulait être remplacé au repos. Il ne peut pas encore disputer trois matches de rang en aussi peu de temps.”

Traduisez, on devrait découvrir un autre onze à Gentbrugge, quitte à entamer la confiance retrouvée. “Notre dernier succès ne nous confère aucune garantie. J’espère qu’il constituera le début d’une série. On avait gaspillé notre bonus lors des deux premières journées. J’inciterai mes gars à être concentré dès l’entame de match et d’afficher engagement et concentration. La pression ? Elle est toujours présente ! Favoris ? Le groupe qui, pendant l’ensemble des playoffs, se focalisera le mieux sur sa tâche et récupérera le mieux aura le plus de chance de passer la ligne en tête.”



© La Dernière Heure 2011