Même si Nmecha est la priorité numéro un, certains autres joueurs prêtés au RSCA devraient prolonger leur séjour pour la ou les saisons à venir.

Vu les finances du club, la qualification pour l’Europe relève là aussi de l’obligation pour lever certaines options ou pour faire une offre à des joueurs actuellement sous contrat ailleurs.

Majeed Ashimeru

L’éclosion de Majeed Ashimeru ne pouvait mieux tomber. Le Ghanéen a connu des débuts difficiles à Bruxelles à cause du Covid et de ses conséquences physiques. Sa rencontre moins brillante contre le Club Bruges n’a pas écorné l’image que la direction et le staff ont de lui.

Il s’est d’ailleurs mis à table avec Peter Verbeke la semaine passée pour faire le point sur son ressenti et son avenir. Rien n’est encore décidé mais c’est en très bonne voie. Les deux parties aimeraient poursuivre l’aventure ensemble.

Pour cela, Anderlecht devra payer un peu plus de 2,5 millions d’euros, soit l’option d’achat dans le contrat du joueur du Red Bull Salzbourg.

Matt Miazga

L’Américain a répondu avec beaucoup de franchise : il ne sait pas de quoi sera fait son avenir. "Demandez-moi à nouveau dans quelque temps et je pourrai peut-être vous répondre", a-t-il souri dimanche soir.

Il n’y a pas d’option dans son contrat de prêt, ce qui laisse craindre à Anderlecht que Chelsea demande trop d’argent pour un défenseur sur lequel les Blues ne comptent plus, là où son contrat court jusqu’en 2022.

Le Sporting voit en lui un leader de sa jeune équipe et aimerait le conserver.

Paul Mukairu

Le plus gros souci de Paul Mukairu est le prix de son option d’achat : plus de 3 millions. Une somme qu’Anderlecht ne lâchera pas facilement. La direction aimerait pourtant conserver le joueur d’Antalyaspor car elle le considère comme l’un des gros potentiels du club. Les data montrent chez lui une incroyable qualité de dribble. Largement au-dessus de la moyenne.

Ils considèrent ses soucis de finition comme un défaut possible à corriger dans le futur et l’imaginent capable de générer une belle plus-value.

Abdoulay Diaby

Anderlecht n’a pas 2,5 millions pour lever l’option d’Abdoulay Diaby. Et les finances du club ne sont pas l’unique raison. Le Malien ne donne pas entière satisfaction pour l’instant et n’est pas taillé pour jouer seul en pointe dans le jeu de Kompany. Puis, il aura 30 ans en fin de saison. Anderlecht ne pourra pas gagner d’argent en le revendant.

Jacob Bruun Larsen

Hoffenheim a lâché 9 millions pour s’attacher les services de Jacob Bruun Larsen. Le Danois de 22 ans ne s’est jamais montré à la hauteur de son prix, ni de sa réputation de grand talent. Il coûte de toute façon beaucoup trop cher pour que le RSCA l’achète.