Le Beerschot, dont la saison est terminée, ne lèvera pas l’option d’achat qui existait dans son contrat de prêt. La décision émane des deux parties.

Le Beerschot n’était pas satisfait de son rendement et le joueur n’y était pas totalement heureux. Il tentera une nouvelle fois sa chance au RSCA pour la saison à venir. Il a encore un an de contrat et son gros salaire risque de repousser les candidats acquéreurs.